Version classiqueVersion mobile

L'Atelier du compositeur

 | 
György Ligeti

IV. Commentaires sur les œuvres

Études pour piano – Deuxième livre

Notices sur quelques Études

Traduction de Catherine Fourcassié

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Galamb borong » (n° 7)

Le titre de la septième étude, « Galamb borong », évoque une musique de gamelan imaginaire, originaire d’une île étrange qui ne se trouve sur aucune carte. Pour ceux qui comprennent le hongrois, le titre aura aussi une tout autre signification, mais elle est sans importance pour la nature de la musique, seule la sonorité des mots du titre est essentielle.

La musique, quant à elle, est composée dans un système de hauteurs « équidistant en biais ». L’accord habituel du piano permet de réaliser une équidistancialité à douze sons et une à six sons mais pas à cinq (comme dans le slendro javanais), car ses intervalles ne se trouvent pas dans l’accord tempéré. Donc, j’ai imaginé une espèce de « monde sonore slendro » qui ne serait ni chromatique, ni diatonique, mais pas non plus fondé sur la gamme par tons : il est caché dans l’accord tempéré habituel du piano mais on ne l’avait jamais donné à entendre avant « Galamb borong ».

« Fém » (n° 8)

Contrairement à celui de la...

© Éditions Contrechamps, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search