Version classiqueVersion mobile

L'Atelier du compositeur

 | 
György Ligeti

IV. Commentaires sur les œuvres

Études pour piano – Premier livre

Traduction de Louise Duchesneau

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

  1. Désordre
  2. Cordes à vide
  3. Touches bloquées
  4. Fanfares
  5. Arc-en-ciel
  6. Automne à Varsovie

La conception d’un nouveau genre d’articulation rythmique fut ma préoccupation principale dans ces études. Je me suis intéressé pour la première fois à l’idée de superposer des grilles rythmiques de densités différentes en 1962 dans le Poème symphonique pour cent métronomes. Plus tard, dans Continuum pour clavecin (1968), j’ai expérimenté une « rythmique illusoire ». Ici, l’interprète joue une succession égale de notes très rapides, mais ce qui est tout d’abord perçu sont les configurations rythmiques plus lentes et irrégulières qui résultent de la distribution de certaines notes et de la fréquence avec laquelle elles sont répétées. Il s’agit d’un phénomène acoustique analogue aux illusions d’optique produites par exemple par un pattern de lignes d’un stroboscope tournant. J’ai ensuite développé cette « rythmique illusoire » en 1976 dans Monument pour deux pianos. Dans cette pièce, les pianistes jouent des pas...

© Éditions Contrechamps, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search