Version classiqueVersion mobile

L'Atelier du compositeur

 | 
György Ligeti

IV. Commentaires sur les œuvres

À propos de la genèse de l’opéra Le Grand Macabre

Traduction de Pierre Michel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Après l’exécution de mon Requiem à Stockholm en mars 1965, Göran Gentele, alors directeur de l’Opéra de Stockholm, me demanda si je pouvais imaginer une pièce pour les possibilités de l’appareil de la grande scène de l’Opéra. J’acquiesçai aussitôt, enthousiaste, et proposai une sorte d’opéra qui avait pour titre Kylwiria. Kylwiria était un pays imaginaire de mon enfance, un lieu de rêves diurnes, ma « mythologie privée ».

En 1962, j’avais déjà composé Aventures et le deuxième mouvement des Nouvelles Aventures et, en 1965, pendant les discussions avec Gentele, je mettais fin au premier mouvement de cette dernière œuvre. Les premières idées quant à Kylwiria étaient semblables à celles des Aventures : aucune action suivie distinctement et un texte non signifiant, purement émotionnel. Pourtant, plus je réfléchissais à Kylwiria, et plus des représentations, des projets et des esquisses prenaient forme, plus il devenait clair pour moi que l’univers des Aventures était clos, que je ne devai...

© Éditions Contrechamps, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search