Version classiqueVersion mobile

L'Atelier du compositeur

 | 
György Ligeti

IV. Commentaires sur les œuvres

À propos d’« Harmonies » (Étude n° 1 pour orgue)

Traduction de Catherine Fourcassié

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour ma composition « Harmonies », je voulais me restreindre aux sons des claviers manuels. J’obtins donc une harmonie à dix voix, c’est-à-dire cinq sons pour la main droite et cinq pour la gauche. De plus, je désirais composer quelque chose qui ne se meuve pas dans le système tempéré. L’idée se développa dans la perspective de l’orgue comme instrument et d’un interprète qui a deux mains, donc dix doigts. En conséquence, si je ne voulais pas produire des clusters avec tout le bras comme dans Volumina par exemple, je pouvais utiliser dix sons différents au maximum.

Au début, l’harmonie est donc faite de dix sons, mais il n’est pas important de savoir de quelles hauteurs il s’agit, car l’auditeur ne peut pas les percevoir précisément. Puis je progresse très lentement, en modifiant une touche à la fois avec un doigt. Si j’ai par exemple un do dièse, je peux changer pour do ou pour. Le système est très simple et à nouveau, il n’est pas important de savoir quelle note est jouée. La seu...

© Éditions Contrechamps, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search