Version classiqueVersion mobile

L'Atelier du compositeur

 | 
György Ligeti

IV. Commentaires sur les œuvres

Sur mon Requiem

Traduction de Louise Duchesneau

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans le Requiem que j’ai composé en 1963-1965, je n’ai mis en musique que trois parties du texte latin traditionnel de la messe des morts catholique : l’« Introitus », le « Kyrie » et la séquence de Tommaso da Celano. Cette séquence se compose du « Dies irae » et du « Lacrimosa ». Le « Dies irae » forme le cœur de l’œuvre avec ses passages dramatiques et emportés qui font référence aux représentations du Jugement dernier, notamment au tableau d’autel de Memling à Gdańsk, mais aussi aux tableaux apocalyptiques de Pieter Brueghel l’Ancien et de Hieronymus Bosch, ainsi qu’aux gravures sur cuivre de Dürer ; ce mouvement est exalté, hyperdramatique et effréné.

L’œuvre est écrite pour un orchestre de taille moyenne, deux solistes (une soprano et une mezzo-soprano) et un chœur. Toutefois, comme l’instrumentation est très compacte, le chœur doit compter au moins 100 chanteurs.

Sur le plan formel, la composition a été conçue comme une juxtaposition de structures homophones et polyphoniques : l...

© Éditions Contrechamps, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search