Desktop versionMobile Version

L'Atelier du compositeur

 | 
György Ligeti

IV. Commentaires sur les œuvres

Pápainé

Übersetzt von Catherine Fourcassié

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Cette ballade populaire remonte vraisemblablement au XVIIIe ou au début du XIXe siècle. J’ai écrit Pápainé en 1953, alors que j’enseignais l’écriture à l’Académie de musique de Budapest. Cette pièce fait partie d’une série de petits chœurs a cappella que j’ai composés entre 1940 et 1955. La mélodie de la ballade (à une voix) relève du style dit « nouveau » de la musique populaire hongroise, elle est en mode mixolydien et l’articulation des strophes suit un schéma A, B, B’, A, les phrases B et B’ étant dans un registre plus aigu que A, en sorte que la mélodie épouse une forme en arche : ascendante de A à B, descendante de B’ à A.

Comme dans la plupart des ballades, le contenu du texte est sanguinaire et concis : trois betyáren (d’« héroïques » bandits) viennent chez Madame Pápai et lui annoncent qu’ils vont la poignarder. Elle supplie de lui faire grâce, mais les betyáren la tuent. Sans doute s’agit-il d’une vendetta ou de quelque autre « affaire d’honneur », car il est clair que le m...

© Éditions Contrechamps, 2013

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search