Version classiqueVersion mobile

L'Atelier du compositeur

 | 
György Ligeti

IV. Commentaires sur les œuvres

Idegen földön

Traduction de Catherine Fourcassié

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En terre étrangère

« Siralmas nékem » [« Complainte »]

« Egy fekete holló » [« Un corbeau noir »]

« Vissza ne nézz » [« Ne regarde pas en arrière »]

« Fujdogál a nyári szél » [« Il souffle une légère brise estivale »]

Le premier texte de ces quatre petites pièces pour chœur est tiré d’un fragment de poème de Balínt Balassa, un poète hongrois de la Renaissance, les trois autres sont des textes populaires hongrois, mais non des textes de chansons populaires. Ces quatre textes sont mélancoliques, ils traitent du mal du pays. Sur le plan musical, ce sont des pièces pour chœur très sobres, diatoniques et modales, avec une écriture en imitation ou canonique. Elles datent de 1946, c’est-à-dire de l’époque de mes études à Budapest, mais elles n’ont jamais été exécutées en public en Hongrie.

Idegen földön

Texte de présentation pour le programme de la création dans le cadre du Musikprotokoll du Steirische Herbst de Graz, le 4 octobre 1984. Traduit par Catherine Fourcassié.

© Éditions Contrechamps, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search