Version classiqueVersion mobile

L'Atelier du compositeur

 | 
György Ligeti

IV. Commentaires sur les œuvres

Œuvres de jeunesse hongroises

Traduction de Louise Duchesneau

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les compositions assemblées ici – œuvres de jeunesse composées à Budapest et à Cluj – reflètent le cours hasardeux de ma vie. Je n’ai pas choisi ces accidents de fortune. Ils m’ont été imposés par deux terribles dictatures, tout d’abord par Hitler et les nazis, puis par Staline et le système soviétique. Ces deux dictatures totalitaires avaient en commun la prohibition de l’art « moderne » ; considéré comme « nuisible au peuple ».

Étant juif, les nazis représentaient, autant pour moi que pour mes parents et pour mon frère, un danger mortel. Mon père et mon frère, comme la plupart de ma parenté, furent exterminés sous le Reich hitlérien. Si les nazis étaient objectivement plus dangereux, l’espoir de leur fin proche existait toutefois. Le système soviétique nous réduisait, au contraire, au désespoir parce qu’il semblait être sans fin, ce qui était subjectivement bien pire. De plus, le système soviétique exigeait de tous ses sujets qu’ils soient heureux, acceptant « de plein gré » voire ...

© Éditions Contrechamps, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search