Version classiqueVersion mobile

Musique et sentiment et autres essais

 | 
Charles Rosen

Les langages musicaux d’Elliott Carter

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Je souhaite ouvrir mon propos en vous présentant des excuses. J’éprouve un certain malaise à jouer la Sonate pour piano d’Elliott Carter avec la partition, m’étant habitué dès le départ à l’interpréter par cœur. Mais j’ai connu avec elle deux expériences affreuses. L’une remonte à ma première exécution de l’œuvre. Alors que je l’avais préparée pour une tournée en Allemagne, je fus invité, de façon inattendue, à la jouer dans le cadre d’un festival de musique contemporaine à Bruxelles. Juste avant que je monte sur scène, l’organisateur me dit : « Quelle chance que le compositeur ait pu venir vous entendre… ». Comme je ne l’avais jamais jouée en public auparavant, je fus évidemment paniqué par cette nouvelle. Mais tout se passa pour le mieux, et depuis lors, je l’ai interprétée de nombreuses fois, toujours sans la partition. Jusqu’au jour où Carter m’ayant demandé de la présenter à New York lors d’un concert de musique contemporaine, un musicien s’exclama juste avant mon entrée sur sc...

© Éditions Contrechamps, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search