Versión clásicaVersión móvil

L'Atelier du compositeur

 | 
György Ligeti

III. L'atelier du compositeur

À propos de mon développement comme compositeur

Traductor: Marc-Ariel Friedemann

Nota del editor

Tapuscrit en anglais daté « Vienne, août 1989 ». Écrit pour un programme du South Bank Festival London 1989, mais jamais publié. Traduit par Marc-Ariel Friedemann.

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Depuis la seconde moitié des années cinquante, les caractéristiques principales de ma pensée musicale sont des structures en réseau et des labyrinthes polyphoniques denses, composés d’un grand nombre de voix individuelles entremêlées à la manière des fils d’un tissu. Toutefois, ce ne sont pas les voix individuelles, mais bien le pattern qui en résulte et sa transformation qui sont porteurs de sens pour la forme musicale. Durant le milieu des années cinquante et le début des années soixante, je me suis particulièrement intéressé aux textures musicales floues comme celles qui se trouvent dans le second mouvement d’Apparitions (1959), dans Atmosphères (1961) et dans le « Kyrie » de mon Requiem (1964).

Parallèlement au concept de polyphonie floue, j’ai également imaginé des possibilités de structures musicales transparentes, précises et géométriques, le dénominateur commun entre les deux étant l’utilisation d’un grand nombre de couches musicales. Bien que Continuum pour clavecin (1968) s...

© Éditions Contrechamps, 2013

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search