Version classiqueVersion mobile

L'Atelier du compositeur

 | 
György Ligeti

II. Regards critiques vers le passé et l'avenir

Avertissement

Traduction de Catherine Fourcassié

Note de l’éditeur

« Mahnung »
Daté de juillet 1993. Texte manuscrit en fac-similé (page suivante) sur une carte postale dont le verso porte : « DENKKARTE » von György Ligeti (« carte à penser » de György Ligeti ). (« DENK-KARTE » est une initiative d’artistes hambourgeois pour le SPD) Traduit par Catherine Fourcassié.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La grande majorité de la population en Allemagne n’est PAS xénophobe. Mais il faut dire que cette majorité se comporte de manière indifférente. La ville libre et hanséatique de Hambourg devrait fabriquer et distribuer par millions une broche « stop À la haine ». Si tout un CHACUN portait cette broche, cela intimiderait les groupes terroristes. Si la majorité des Allemands avaient porté l’étoile juive de leur plein gré, pendant le Troisième Reich, Hitler aurait perdu tout pouvoir.

Image 1000000000000507000003B1DD5ED35A.jpg

© Éditions Contrechamps, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search