Version classiqueVersion mobile

« Ces mystérieux accords parfaits »

 | 
Jean-Louis Leleu

Der Wunsch des Liebhabers, ou : L'alliance paradoxale du pentatonisme et de l'antonalité

4.1 Atonalité et effets de modalité

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En choisissant de faire jouer un rôle central au pentatonisme dans Le Vœu de l’amant, Schönberg ne pouvait pas ne pas s’intéresser à la question de ce que Helmholtz a nommé la « tonalité » de la gamme pentatonique, à savoir le fait que, dans les mélodies pentatoniques, s’instaure couramment à l’intérieur du « système » une hiérarchie entre les cinq notes, l’une d’elles s’y établissant comme tonique. Si le terme de « tonalité » désigne ici, de façon très générale, le principe même d’une telle subordination à une note définie comme « centre de gravité »35, assigner à tel ou tel degré particulier le statut de tonique revient à procéder, comme dans le cas de l’échelle heptatonique, à une interprétation modale de l’échelle36. Helmholtz, le premier, a noté que chacun des cinq degrés de l’échelle est a priori susceptible de remplir cette fonction de « tonique », et Brăiloiu parle à ce propos d’une « équipollence fonctionnelle de tous les degrés du système »37. L’étude du corpus musical, il...

© Éditions Contrechamps, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search