Version classiqueVersion mobile

L'Atelier du compositeur

 | 
György Ligeti

I. Textes autobiographiques

Entre science, musique et politique

Traduction de Catherine Fourcassié

Note de l’éditeur

« Zwischen Wissenschaft, Musik und Politik »

Discours prononcé à l’occasion de la remise du Prix de Kyoto de 2001 par l’Inamori Foundation, le 11 novembre 2001 à Kyoto. La tournure pédagogique de la conclusion a été expressément souhaitée par la fondation. Original en anglais (« Between Science, Music and Politics »). Première publication en anglais et en japonais dans : Kyoto Prizes & Inamori Grants, Inamori Foundation, Kyoto, 2002, p. 230 à 265 (version française imprimée avec l’aimable autorisation de l'Inamori Foundation, Kyoto). Traduit par Catherine Fourcassié.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Lycéen, je rêvais d’avoir deux métiers quand je serais adulte : scientifique et compositeur. Mais beaucoup plus tôt, quand j’étais petit, j’imaginais sans cesse de la musique : le matin quand je me levais, me lavais, me brossais les dents ou le soir quand j’allais me coucher. Chacune de ces activités quotidiennes était accompagnée d’une cérémonie musicale spécifique, et ces morceaux imaginaires ne changeaient jamais : il y avait toujours une certaine marche du coucher, etc. Malheureusement, nous n’avions pas d’instrument de musique à la maison, juste un gramophone et quelques disques 78 tours. Mon morceau préféré était « Dans l’antre du roi de la montagne » de la suite n° 1 de Peer Gynt de Grieg. Un peu plus tard, quand j’eus six ans, je trouvai le roi des montagnes ennuyeux. Mon enthousiasme se porta alors sur le premier mouvement de la Cinquième Symphonie de Beethoven et sur « L’incantation du feu » de Wagner qui me fascinait tout particulièrement par ses couleurs orchestrales fan...

© Éditions Contrechamps, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search