Version classiqueVersion mobile

Musique visible

 | 
Dieter Schnebel

Tradition et avant-garde

Esquisse sur Webern

Traduction de Marie-Ange Maillet

Note de l’éditeur

Texte paru pour la première fois sous le titre « Konzept über Webern », in Denkbare Musik, Cologne, DuMont Schauberg, 1972.

pour Heinz-Klaus Metzger

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

I

Quand bien même une croyance naïve dans le progrès pourrait laisser penser que l’œuvre de Webern a inauguré une nouvelle ère musicale destinée à permettre le déploiement de l’Irréalisé, cette œuvre même oblige malgré tout à se demander comment il était seulement possible que l’histoire de la musique continue de suivre son cours. Non pas qu’elle ait été illégitime ou ne se soit pas perpétuée dans l’œuvre de Webern – avec une conséquence inouïe, il lui montra la voie à suivre –, mais la rationalisation de l’existence médiatisée par l’histoire qu’avait opérée Hegel en est venue, en partie dans l’œuvre de Webern, en partie du fait de cette dernière, à s’emparer de la conscience musicale1. Comme la compréhension du fonctionnement de l’histoire permet précisément de la construire et semble réduire à un simple agencement ce qui fut jadis conquis à grand peine, la tentative pour « faire l’histoire » se révèle dépourvue de sens dès lors qu’elle ne pense ni ne vise d’emblée son but (et sa fi...

© Éditions Contrechamps, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search