Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Écrits sur la musique et les musiciens

 | 
György Ligeti

Contemporains et amis

À propos de Simha Arom

Note de l’éditeur

Préface à Simha Arom, African Polyphony and Polyrythm. Musical Structure and Methodology, Cambridge, Cambridge University Press et Paris, Maison des Sciences de l’Homme, 1991, p. XVII-XVIII. Original en anglais. Traduit en français à partir de la traduction allemande de Monika Lichtenfeld.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À l’automne 1982, un de mes anciens étudiants, le compositeur portoricain Roberto Sierra, attira mon attention sur une collection de musique vocale et instrumentale du peuple Banda Linda de la République Centrafricaine. Les enregistrements avaient été réalisés par Simha Arom ; comme le disque intitulé Banda Polyphonies1, paru des années auparavant, était épuisé, j’ai enregistré la musique sur une cassette et photocopié le texte de présentation d’Arom. Je n’avais jamais entendu une chose pareille, je n’arrêtais pas de réécouter l’enregistrement car j’étais profondément impressionné – et je le suis toujours aujourd’hui – par cette merveilleuse musique polyphonique et polyrythmique et par son étonnante complexité.

J’étais fasciné depuis des années déjà par la musique de l’époque de Philippe de Vitry et de Guillaume de Machaut jusqu’à Johannes Ciconia, et il en va de même pour la musique de Conlon Nancarrow que j’ai découverte en 1980. Sans aucun doute, mon intérêt pour la musique enregi...

© Éditions Contrechamps, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540