Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Écrits sur la musique et les musiciens

 | 
György Ligeti

Contemporains et amis

Discours pour György Kurtág

Nota del editor

Écrit en août 2000 à l’occasion de la réception de György Kurtág à l’Ordre pour le mérite. Première publication dans : Orden Pour le mérite für Wissenschaften und Künste : Reden und Gedenkworte, vol. 30 (2000), Gerlingen, Bleicher, 2001, p. 76 à 83.

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Grâce à son originalité et à son indépendance extraordinaires, György Kurtág compte parmi l’élite actuelle des compositeurs. J’ai le bonheur d’avoir fait sa connaissance dès 1945 alors que nous passions ensemble l’examen d’entrée à l’Académie de musique Franz-Liszt de Budapest. Dès le premier instant, nous fûmes liés par une amitié fondée sur des idéaux musicaux, moraux et politiques communs. Cette sympathie mutuelle avait des raisons concrètes : professionnalité, métier, honnêteté, droiture artistique et humaine. Nous sommes de la même génération. Kurtág est né en 1926 à Lugoj, près de Temesvár. Nous venons tous deux du Sud-Est de l’Europe, de régions ayant appartenu à la Hongrie pendant des siècles mais qui devinrent roumaines après la Première Guerre mondiale : Kurtág vient du Banat et moi de Transylvanie. Notre langue maternelle commune est le hongrois, mais nous avons tous deux fréquenté des écoles de langue roumaine et hongroise. Nous sommes nés tous deux avec la citoyenneté r...

© Éditions Contrechamps, 2014

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540