Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Écrits sur la musique et les musiciens

 | 
György Ligeti

Contemporains et amis

À propos des « Relazioni fragili » de Cerha

Note de l’éditeur

Texte de présentation rédigé pour le programme de la création par l’ensemble « die reihe », le 16 mai 1960 à Vienne.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comme la fonction d’élaborer la forme, qui était autrefois réservée à certaines lignes mélodiques, ou à certaines constellations motiviques ou harmoniques, est confiée dans la musique sérielle à des catégories plus complexes comme les structures ou textures, la manière dont celles-ci sont tissées joue un rôle éminent dans la mise en forme compositionnelle. Les contrastes entre ces types de tissages, leurs modalités d’enchaînement, de superposition, de fondu, tout cela est décisif pour l’articulation de la forme.

Cette nouvelle manière de composer est manifeste dans les Relationi fragili de Friedrich Cerha et le troisième mouvement de cette œuvre – qui en comporte quatre – en est un exemple particulièrement typique. On y trouve deux types fondamentaux de tissu musical : l’un est gélatineux, dense, souple et sensible, généralement constitué de glissandos des cordes et des parties vocales ; l’autre, tranchant, haché, est produit par les instruments à percussion. Dans certains passages, ...

© Éditions Contrechamps, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540