Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Écrits sur la musique et les musiciens

 | 
György Ligeti

Contemporains et amis

À Friedrich Cerha, très cordialement, pour son soixante-dixième anniversaire

Note de l’éditeur

Rédigé à l’occasion du soixante-dixième anniversaire de Cerha le 17 février 1996. Première publication en allemand dans : Österreichische Musikzeitschrift 51 (1996), nos 2-3, p. 159 à 164.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Friedrich Cerha : compositeur, chef d’orchestre, professeur, organisateur, violoniste et un ami très très cher depuis des décennies… depuis qu’il a fondé « die reihe » avec Kurt Schwertsik. C’était en 1958, les premiers concerts de cet ensemble marquent l’heure zéro de la musique contemporaine à Vienne dans l’après-guerre et grâce à eux, la ville passait directement d’une périphérie d’aspect conservateur au centre de l’avant-garde musicale européenne. Auparavant, les centres s’appelaient Paris, Cologne, Darmstadt. À Cologne, il y avait le premier studio de musique électronique avec Eimert, Stockhausen et Koenig, à Darmstadt, les Cours d’été internationaux de musique contemporaine, fondés par Wolfgang Steinecke. À Paris, Pierre Boulez mettait en place le premier ensemble de chambre dédié à la musique contemporaine, le Domaine musical. Vienne suivit l’exemple de Paris avec « die reihe ».

On a de la peine aujourd’hui à imaginer la fascination qui se dégageait des concerts de « die reihe...

© Éditions Contrechamps, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540