Version classiqueVersion mobile

Comment passe le temps

 | 
Karlheinz Stockhausen

Musique dans l’espace

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

I

Dans les derniers temps, à l’occasion de certaines créations, on a discuté d’exemples tirés de l’histoire de la musique occidentale dans lesquels la répartition des chœurs ou des groupes instrumentaux dans l’espace avaient également un rôle à jouer. Si l’on examine de plus près les exemples mentionnés, on réalise à quel point ils ont peu à voir avec la situation musicale actuelle.

Vers le milieu du xvie siècle, des œuvres à plusieurs chœurs furent composées pour la basilique Saint-Marc de Venise. En 1527, Adrian Willaert y fut nommé maître de chapelle, apportant du Nord des idées neuves sur la musique polychorale. Dès le début du xvie siècle, un compositeur flamand comme Ockeghem pratiquait une réelle écriture polychorale. On raconte qu’en 1520, lors des cérémonies qui marquèrent la rencontre du roi de France et du roi d’Angleterre, on exécuta une messe qui avait été divisée en sections réparties en alternance entre les chœurs des deux nations. La forme de base de cette polychoralit...

© Éditions Contrechamps, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search