Version classiqueVersion mobile

Comment passe le temps

 | 
Karlheinz Stockhausen

De Webern à Debussy

Remarques sur la forme statistique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Anton Webern était alors au centre de mes préoccupations. Il a de nouveau réveillé de manière intense ma sensibilité aux sons. Ses premières approches d’une technique de composition différenciée, qui explore cette dimension-là, ont été élargis et érigés en principe : on en arrive à la composition sérielle généralisée.

Digression1 :

Voici l’un des exercices les plus élémentaires sur la cohérence de la musique sérielle : essayez, sans modifier les hauteurs, les durées ni les timbres, de ne vous exprimer qu’à l’aide d’une série constituée de différents intervalles d’intensités ; ou bien : choisissez pour seul mode de communication des durées ne différant que du simple au double (comme dans l’« alphabet morse ») ; ou bien : ne choisissez que des timbres différents (exprimez-vous, par exemple, en conservant strictement la même hauteur et la même intensité ainsi qu’une durée identique pour chaque son, et l’on se rend alors clairement compte, dans le cas de la langue allemande par exemple, q...

© Éditions Contrechamps, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search