Version classiqueVersion mobile

Univers parallèles

 | 
Brian Ferneyhough

Témoignages

Karlheinz Stockhausen

Traduction de Jacques Demierre

Note de l’éditeur

Paru dans le numéro spécial de la revue Contrechamps, en collaboration avec le Festival d’Automne à Paris, consacré à Karlheinz Stockhausen, 1988.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Je n’ai jamais rencontré Karlheinz Stockhausen. Je n’ai jamais suivi les cours de Darmstadt alors qu’il y enseignait et je n’ai pas vraiment eu connaissance de ce qu’il a composé ou écrit durant les vingt dernières années. Si j’emploie autant de négations, ce n’est pas pour me distancer du phénomène historique, mais plutôt, pour souligner aussi clairement que possible, l’impact énorme qu’eurent ses premières œuvres sur de nombreux compositeurs éloignés des centres du pouvoir musical. J’ai pour la première fois rencontré Stockhausen (celui des pochettes blanches et brillantes…) à une époque où les innovations techniques et spéculatives des Klavierstücke I-IV, Kreuzspiel et Kontra-Punkte m’échappaient complètement ; je me souviens principalement de la vive émotion, résultat d’un choc bénéfique, engendrée par leur hardiesse et leur force additionnées – quelque chose de manifeste surtout viscéralement, et une source importante de motivation (plutôt que d’imitation) pour mes propres rech...

© Éditions Contrechamps, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search