Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Écrits sur la musique et les musiciens

 | 
György Ligeti

Précurseurs et modèles

L’instrumentation de Webern

Note de l’éditeur

Manuscrit pour des émissions à la Bayerische Rundfunk de Munich, le 3 février 1960 et à la Westdeutsche Rundfunk de Cologne, le 10 août 1961 ainsi que le 28 novembre 1963 (« Die Instrumentation in Anton Weberns Werken »). Imprimé en partie dans « Die Komposition mit Reihen und ihre Konsequenzen bei Anton Webern » dans : Österreichische Musikzeitschrift 16 (1961), n°s 6-7, p. 297 à 302.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce qui est fondamentalement nouveau dans l’instrumentation de Webern, c’est en fait que, chez lui, il n’y a pas d’instrumentation. Cette affirmation peut paraître tout d’abord paradoxale et requiert des explications plus détaillées. L’instrumentation en tant que composante isolée du travail de composition est une catégorie historique liée à certains styles et à certaines époques de l’histoire de la musique. Apparue au moment du premier baroque, elle fut étroitement liée au développement du drame musical. Pour illustrer certaines situations dramatiques, pour exprimer certains états d’âme, on aimait à utiliser des sonorités instrumentales caractéristiques. Avec le temps, les associations entre timbre et expression se fixèrent toujours davantage, des atmosphères plus ou moins définies furent attribuées aux différents instruments. Tout un vocabulaire de timbres et de leurs significations finit par s’établir : les cors et les trompettes étaient ressentis comme héroïques, les hautbois com...

© Éditions Contrechamps, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540