Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Écrits sur la musique et les musiciens

 | 
György Ligeti

Précurseurs et modèles

L’écriture mélodique de Webern

Note de l’éditeur

Manuscrit pour des émissions à la Bayerische Rundfunk de Munich le 2 mars 1960 et à la Südwestfunk de Baden-Baden le 4 novembre 1963 (« Die Werke von Anton Webern » II). Première parution dans : Melos 33 (1966), n° 4, p. 116 à 118. Impression partielle dans : « Weberns Stil », dans gehört – gelesen, n° 3 (1960), p. 187 à 192 et dans : « Weberns fein gesponnener Kosmos », dans : Frankfurter Allgemeine Zeitung, n° 213 (14 septembre 1965), p. 20.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si les œuvres de Webern, dans sa première période créatrice autonome, s’apparentent encore à la musique du romantisme tardif et font partie sur le plan stylistique avant tout de l’expressionnisme viennois, on y décèle cependant déjà une distance plus ou moins nette vis-à-vis des expressionnistes par excellence, Schoenberg et Berg. Le style du jeune Webern est significativement plus réservé, non pas plus pauvre au niveau expressif, mais plus éloigné de l’idéal expressionniste à cause de son attitude non pathétique. Des concordances avec Schoenberg, on en constate surtout dans les détails de technique compositionnelle, dans la conduite mélodique en particulier. Comme chez Schoenberg, les lignes mélodiques de Webern sont détachées de toute tonalité et enchâssées dans des harmonies toujours imbriquées chromatiquement entre elles. Leur rythme semble pour ainsi dire flotter librement1, les contours d’une périodicité presque disparue ne transparaissant pratiquement plus. Ce qui domine, c’e...

© Éditions Contrechamps, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540