Version classiqueVersion mobile

Univers parallèles

 | 
Brian Ferneyhough

Entretiens

Parcours de l’œuvre. Entretien avec Philippe Albèra

Traduction de Frédérique Genty

Note de l’éditeur

Entretien réalisé en 1987. Première publication dans la revue Contrechamps no 8, Lausanne, L’Âge d’Homme, 1988.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Quel était votre conception de l’acte compositionnel au moment de l’élaboration d’une œuvre comme les Miniatures pour flûte et piano, première œuvre véritable de votre catalogue ?

À l’époque où j’ai commencé à composer les 4 Miniatures pour flûte et piano – je crois que c’était pendant l’année 1964 –, ce qui m’importait au plus haut point était d’explorer des types de discours dans lesquels la forme générale et l’invention détaillée, de moment à moment, pouvaient être réunies de façon unique. Webern était peut-être le compositeur le plus proche de ce monde encore en développement qui était alors le mien, en particulier le Webern du début, celui des pièces aphoristiques et atonales jusqu’à l’opus 11. Pour moi, ces quelques pièces constituaient une source continuelle d’intérêt parce que, précisément, elles parvenaient de façon bien fragile à un idéal de ce genre. Même si je rejetais son attachement résiduel aux formes traditionnelles, je n’en ressentais pas moins que l’extraordinaire s...

© Éditions Contrechamps, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search