Version classiqueVersion mobile

Univers parallèles

 | 
Brian Ferneyhough

Essais

Univers parallèles

Parallel Universes

Traduction de Sook Ji

Note de l’éditeur

Texte lu le 14 mai 1993 lors du colloque « Theory and Aesthetics », Music Frontiers 1993, San Diego. Première publication dans les Collected Writings, p. 76-83.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le chaos comporte ses propres composants directionnels,qui sont ses propres extases.1

Le texte que je présente ici est à bien des égards un document transitoire et provisoire. Il a atteint un stade de la réflexion encore trop imbriqué avec les plaisirs et les difficultés de l’acte de composer et avec ses devenirs possibles pour que je puisse, en toute sécurité, identifier, et encore moins corriger la pléthore d’incohérences et de lignes de faille probablement contenue dans ses arguments. Dans une faible mesure, ceci est peut-être même symptomatique de la nature nécessairement éphémère et auto-critique de toute stratégie théorique dans une période privée de la chaleur réconfortante de systèmes de valeur discursive communément acceptés. L’art de la théorisation vit une période de déstabilisation, autant que la théorie de l’art ; au mieux, il nous reste encore beaucoup à faire.

On tend de plus en plus à suggérer, à grands cris, que la « Fin de l’Histoire », aux sens hégélien et adornien ...

© Éditions Contrechamps, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search