Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Écrits sur la musique et les musiciens

 | 
György Ligeti

Précurseurs et modèles

À propos de « Mikrokosmos » de Bartók

Note de l’éditeur

Écrit (probablement) à la fin des années cinquante, d’après les indications de Ligeti, pour une émission de la Radio Ouest-Allemande (WDR) de Cologne. Il n’existe aucune preuve d’une date de diffusion.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

C’est à l’intention de son fils Péter, mais aussi de toute personne désirant apprendre à jouer du piano, que Béla Bartók a composé son Mikrokosmos, une série de cent cinquante-trois pièces. Cependant, il n’a pas écrit une méthode de piano, une espèce de Czerny moderne par exemple, mais plutôt une série de chefs-d’œuvre en miniature. Il s’agit littéralement d’un microcosme d’objets extraordinairement variables et finement ciselés, qui ne sont pas moins significatifs que ses compositions de grande dimension.

Chaque fois que j’écoute ces pièces, elles me font penser à certains dessins et aquarelles de petit format de Paul Klee. Comme dans Mikrokosmos, on trouve chez Klee, qui est lié à Bartók par une étroite affinité intérieure, tout un monde à observer à la loupe, des organismes minuscules et pourtant différenciés, ainsi qu’une même plasticité des détails qui se fondent cependant en un tout cohérent. Il y a la même attitude expressive, retenue, quasi objective et pourtant pleine de for...

© Éditions Contrechamps, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540