Version classiqueVersion mobile

Univers parallèles

 | 
Brian Ferneyhough

Essais

Compositeur – ordinateur – forme active

Composer – Computer – Active Form

Traduction de Brigitte Jaques

Note de l’éditeur

Texte écrit en janvier 1980 et lu à l’IRCAM en 1981 dans le cadre des conférences « Le compositeur et l’ordinateur ». Première publication dans Le Compositeur et l’ordinateur, IRCAM/Centre Georges-Pompidou, 17/21 février 1981, p. 48-55.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce qui frappe peut-être le plus, lorsqu’on aborde pour la première fois les rivages de la composition à l’aide de l’ordinateur, c’est la vision d’une conjunctio oppositorum entre, d’une part, une liberté de décision sans pareille, et d’autre part, une extrême rigueur de conception, de formulation et de réalisation. On peut bien entendu rétorquer que cette vision ne tient plus lorsqu’on se familiarise avec l’état de la recherche actuelle telle qu’elle est appliquée dans la pratique concrète de la composition : il devient alors assez normal de penser que le type de liberté envisagé par certains est le produit d’une idée beaucoup trop imprécise de ce que le médium peut ou non permettre s’il est exploité au mieux. Cependant, c’est à l’intérieur du territoire délimité par ces deux frontières (bien qu’obscurément définies) qu’un nombre de plus en plus significatif de compositeurs sont soucieux d’inscrire leurs investigations personnelles. La confrontation apparemment absolutisée qui s’opè...

© Éditions Contrechamps, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search