Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Écrits sur la musique et les musiciens

 | 
György Ligeti

Sur la nouvelle musique

À propos de la musique électronique

Note de l’éditeur

Écrit en 1961. Première publication (sous le titre – non autorisé par l’auteur – « Musik von anderen Planeten. Zur Geschichte und Gegenwart der elektronischen Musik ») dans : FORVM. Österreichische Monatsblätter für kulturelle Freiheit 8 (1961), n° 91/92, p. 292 à 295.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La musique concrète et la musique électronique tout particulièrement sont entourées pour l’observateur superficiel d’une aura de technicité. Les compositeurs d’une telle musique sont plutôt considérés comme des ingénieurs ou des bricoleurs que comme des artistes véritables. Il se trouve même des gens pour dire que cette musique est l’expression de l’ère de l’atome, ce qui provient sûrement d’une méprise sur la désignation « électronique ».

En fait, la dimension technique est loin d’être primordiale dans cette discipline. La technique est ici au service d’idées musicales qui ne pourraient pas être réalisées avec les moyens instrumentaux et vocaux habituels. En tant que manifestation acoustique, les sons générés électroniquement et les sons instrumentaux ou vocaux ne sont pas de nature différente : tous résultent des vibrations de l’air. Le son est produit d’une part par des corps solides mis en vibration mécaniquement, comme des cordes ou des cordes vocales, d’autre part par des membr...

© Éditions Contrechamps, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540