Version classiqueVersion mobile

Schoenberg

 | 
Carl Dahlhaus

Carl Dahlhaus

Les dernières œuvres de Schoenberg

Traduction de Dominique Leveillé

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

1.

Aux yeux du grand public, instance qui n’a rien de méprisable, Arnold Schoenberg est d’une part l’auteur des Gurrelieder et de La Nuit transfigurée, ainsi que de Pierrot lunaire et des George-Lieder, et d’autre part l’inventeur ou le découvreur de la technique dodécaphonique, une technique considérée comme ésotérique et énigmatique, bien que les principes qui la caractérisent en tant que méthode, en tant qu’ensemble de règles ou en tant que « constitution préalable du matériau », puissent être exposés en quelques phrases et comprises sans même qu’il soit nécessaire de savoir lire la musique. Ce n’est que lorsque la méthode est appliquée dans la pratique de la composition qu’apparaissent des problèmes qui conduisent sur un terrain difficile.

Le rapport entre les premières œuvres de Schoenberg, qui devinrent partie intégrante du répertoire à l’époque de la restauration du Jugendstil et de la « Sécession », et le dodécaphonisme des années vingt – l’objet des recherches d’un cercle d’i...

© Éditions Contrechamps, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search