Version classiqueVersion mobile

Schoenberg

 | 
Carl Dahlhaus

Carl Dahlhaus

Retour sur le test de Federhofer et Wellek

Traduction de Dominique Leveillé

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour exclure tout malentendu et éviter toute confusion : l’objet de la controverse1, à mes yeux, n’est pas la signification d’œuvres comme le Moïse et Aaron de Schoenberg, qui reste hors d’atteinte pour toute tentative psychologique, mais uniquement la pertinence ou le caractère discutable du test de Federhofer et Wellek. L’étude de réactions d’auditeurs représente une contribution – réussie ou non – à l’histoire de la réception : elle relève de la science. En revanche, l’idée qu’une œuvre pourrait être « réfutée » par une réception imparfaite est une simple profession de foi, qui ne saurait donner lieu à une discussion utile. (La satisfaction que semblent retirer Federhofer et Wellek d’une ineffable lettre anonyme au sujet de Moïse et Aaron relève exclusivement de leur vie privée.)

1.

Mon affirmation selon laquelle la hiérarchie des propriétés sonores n’est pas donnée une fois pour toutes, mais évolue au cours de l’histoire, n’est nullement l’expression d’une « opinion », mais bien ...

© Éditions Contrechamps, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search