Version classiqueVersion mobile

Écrits

 | 
Luigi Nono

De Roberto Fabbriciani

Texte intégral

1ou de la « nouvelle provocation » pour les mondes infinis à inventer et à découvrir avec la flûte

2« provocation » de sagesse innovante, mémoire d’autres sagesses, comme celle passionnée des anciens chanteurs des grandes lamentations hébraïques (jusqu’à l’utilisation des micro-intervalles).

3« provocation » pour une continuelle confirmation-confrontations-analyses, suggestions dans la pratique exaltante du studio live electronics de Freiburg im Breisgau, physique-technologie-espaces surprenants pour d’aussi surprenantes qualités de Roberto dans la formation de sinusoïdes, dans l’inspiration et l’expiration, et dans l’utilisation du microphone comme nouvel instrument à vent.

4« provocation » à une splendeur qualitative de nouvelles aubes, impitoyable envers les « virtuoses-sprinteurs » quantitatifs, de piètre qualité à perdre haleine, toujours conservés et conservants. Roberto Fabbriciani, ou de la sagesse dans l’expérimentation souvent surprise parmi les surprises souvent bouleversantes de naturel – la Forêt noire, qui nous abrite, s’immisce en nous – parmi l’inaudible transport « pensé » parmi les « actes de penser » magiques sur l’infini de la mer.

5Date : 6 mai 1983 (Freiburg im Breisgau).

6Source : « Di Roberto Fabbriciani », in Fabbriciani (Roberto), « Walking with Gigi », in Luigi Nono, the Suspended Song (1924-1990), Contemporary Music Review, 1999, n° XVIII/1, p. 14.

© Éditions Contrechamps, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search