Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Écrits

 | 
Luigi Nono

Sur la Biennale de musique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Sur la Biennale comme institution dont le statut, l’organisation, le fonctionnement et la presque totalité des choix de programmation ne me paraissent personnellement pas adéquats à notre époque de nécessaires transformations, je me suis déjà exprimé dans ma lettre de démission, qui a été reprise par quelques quotidiens1. Je ne reviens donc pas sur ces thèmes.

Sur la Biennale de musique.

Une indication sérieuse a déjà été avancée par Luciano Berio dans un hebdomadaire. Berio écrit : « En somme, un festival devrait permettre d’explorer de nouveaux instruments techniques, y compris hors normes, et pas seulement des lieux d’exécution différents. Et il devrait aussi tenter de s’insérer dans le tissu social par une autre stratégie… ». Ou encore : « Un festival au sens moderne du terme devrait courageusement baser son activité essentiellement sur les présentations d’œuvres qui, étant donné leur complexité et leur caractère d’exception, ne peuvent trouver place dans la routine des circuits c...

© Éditions Contrechamps, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540