Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Écrits

 | 
Luigi Nono

Une lettre de Luigi Nono

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cher Directeur,

Je lis dans le Mondo nuovo du 12 avril un article de Salvatore Caruselli, « Musica e rivoluzione » [« Musique et révolution »] qui m’est partiellement consacré.

Si je t’écris, c’est parce que Mondo nuovo est le quotidien du PSIUP1 et non l’un de ces journaux bourgeois auxquels je ne réponds jamais. Je pense que la confusion règne dans la tête de Caruselli.

Confusion alimentée par les limites qu’il s’impose, celles précisément d’un article de L’espresso, falsifié d’une manière bien connue : une phrase extraite de son contexte et utilisée à loisir2. Je pense plutôt que lorsqu’un camarade écrit à un autre camarade, même dans la critique, toujours possible, il devrait avoir plus que jamais le devoir d’être informé, de se documenter et, au moins, de ne pas se conformer aux méthodes des journaux bourgeois. Devoir auquel Caruselli se soustrait de manière évidente.

Pour le sérieux et la responsabilité de Mondo nuovo, je me limite à signaler à Caruselli mon disque Non consumiamo ...

© Éditions Contrechamps, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540