Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

Écrits

 | 
Luigi Nono

Le Che vit à Caracas

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

De retour du Venezuela – décembre.

À l’aéroport de Mexico-City, ceux qui partent pour Cuba sont photographiés séance tenante par la police « des douanes », et leur passeport leur est retiré ; il ne leur est remis que quelques instants avant le décollage, barré du tampon : « Salio por Cuba » (« Parti pour Cuba »). Il ne fait guère de doute que cette police travaille peu ou prou pour la CIA.

À l’aéroport de Caracas, à peine arrivés, et à cause de ce tampon précisément, nous fûmes arrêtés par la police politique (Digepol), ma compagne et moi, comme nos camarades de vol, Alberto Filippi et le cinéaste argentin Fernando Solanas – nous étions invités au Premier Festival international de musique, et eux, au Premier Festival du film documentaire latino-américain, organisés l’un et l’autre par l’Université de Mérida –, parce que nous avions accidentellement échangé nos impressions. Nous passâmes près de trois heures au département de la police politique, entre attentes, interrogatoires et foui...

© Éditions Contrechamps, 2007

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540