Version classiqueVersion mobile

Écrits

 | 
Luigi Nono

Déclaration de Luigi Nono

Texte intégral

1En février, la Rai m’invita à écrire une composition stéréophonique destinée à la radiodiffusion, et qu’elle se réservait la possibilité de présenter au Prix Italia.

2Dans le Studio de phonologie de la Radio, à Milan, j’ai composé Contrappunto dialettico alla mente, sur des textes originaux de Nanni Balestrini et d’autres auteurs, sous l’influence du Festino nella sera del giovedì grasso avanti cena (1608) d’Adriano Banchieri.

3Quelques jugements de la direction générale de la Rai sur mon œuvre : « Vraiment très beau » (professeur Leone Piccioni) ; « Nouveau et très important » (docteur Giorgio Vidusso) ; « Tous me disent que c’est un chef-d’œuvre » (maître Francesco Siciliani).

4Aujourd’hui, la Rai, certes prête à retransmettre l’œuvre dans les programmes nationaux, m’informe qu’elle a décidé de ne pas la présenter au Prix Italia pour des raisons « de courtoisie », « d’éducation » et « de devoir d’hospitalité », car des représentants des États-Unis, invités à ce prix, pourraient s’en trouver offensés voire s’en aller, créant un fâcheux incident.

  • 1 . [Uncle Sam wants YOU nigger, tract utilisé dans le quatrième épisode de la composition (copie à l (...)

5La raison en serait un texte que j’ai utilisé, le manifeste L’Oncle Sam te veut nègre de l’organisation « Black Woman Enraged » du Harlem Progressive Labor Club1.

6Je ne discute pas – cela ne m’intéresse pas – la possibilité que se réserve la Rai de présenter ou non cette œuvre au Prix Italia, mais la raison pour laquelle la Rai se sert de sa faculté de ne pas la présenter me semble tout simplement énorme.

7Il en dérive :

  1. une dénonciation exemplaire de la manière dont des critères économico-politiques précis président à la méthode de ce prix international, comme de tant d’autres, n’en déplaise à ceux qui insistent encore crociennement sur l’autonomie de l’art en général et sur la totale « abstraction » ou sur le « divertissement spirituel » de la musique en particulier ;
  2. un respect obséquieux de la part de la radio italienne à la Sixième Flotte américaine, aux bases de l’Otan et au Pacte atlantique, dans l’ignorance absolue de l’existence et de la vie de ce mouvement de contestation aux USA, un mouvement représenté par la « nouvelle gauche ».

8Peut-être la constitution italienne affirme-t-elle que la radio italienne est un appendice du ministère de la Défense ?

  • 2 . [Les Archives du Studio de phonologie de la Rai de Milan conservent des lettres relatives à la co (...)

9Peut-être un problème comme la condition des Noirs aux USA ne doit-il pas nous émouvoir et ne peut-il pas être un motif d’inspiration musicale ? À cet égard, je me souviens que La fabbrica illuminata (sur la condition de l’ouvrier dans nos usines), que j’ai composée en 1964 pour le concert inaugural du Prix Italia 196422, fut interdite par la Rai et remplacée jusque dans le programme du concert.

10Date : 1968.

11Sources : « Rai-TV : escluso Nono », in Paese sera, 31 août 1968 ; « Dichiarazione di Luigi Nono », in ROSSANDA (Rossana), « Proibita la musica di Nono per “educazione” verso gli americani », in L’unità, 1er septembre 1968 ; SeC, p. 243-244.

12ONCLE SAM TE VEUT NÈGRE

13Sois membre de l’armée de mercenaires noirs la mieux payée du monde !

14Soutiens le Pouvoir blanc, fais un voyage au Viêt-nam, tu peux gagner une médaille !

15Combats pour la liberté (au Viêt-nam).

16Reçois un parfait entraînement dans l’art de massacrer les autres peuples opprimés !

17Tu crées trop d’ennuis dans ton ghetto.

18Oncle Sam veut que tu meures au Viêt-nam.

  • 3 [Whitey désigne en anglais (américain), péjorativement, le blanc.]

19Le plan des whiteys3 est de vous faire mourir au Viêt-nam.

20Restez ici et combattez pour votre dignité d’homme.

Notes

1 . [Uncle Sam wants YOU nigger, tract utilisé dans le quatrième épisode de la composition (copie à l’ALN dans les esquisses de Contrappunto dialettico alla mente). Ce tract est aussi traduit in Giammanco (Roberto), Black Power, potere negro, analisi e testimonianze, Bari, Laterza, 1967, p. 445-450 (exemplaire annoté à l’ALN).]

2 . [Les Archives du Studio de phonologie de la Rai de Milan conservent des lettres relatives à la commande de La fabbrica illuminata pour le Prix Italia (notamment les lettres du 15 avril 1964 et du 25 mai 1964).]

3 [Whitey désigne en anglais (américain), péjorativement, le blanc.]

© Éditions Contrechamps, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search