Version classiqueVersion mobile

Essais sur la musique

 | 
Hans Zender

Hans Zender

L’Adieu à la forme close. Earle Brown et la « New York School »

Traduction de Martin Kaltenecker

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Earle Brown était l’un des derniers compositeurs du groupe qui entourait John Cage et que l’on désigne parfois de New York School. Lui et Christian Wolff ont peut-être été pendant les deux dernières décennies quelque peu dans l’ombre de Cage et de Morton Feldman et si l’on voulait faire un parallèle avec les peintres de l’expressionnisme abstrait, on pourrait les comparer à Clifford Still et Franz Kline dont l’œuvre n’a pas encore dans la conscience du public le même statut que celle de Barnett Newman et Mark Rothko. Lorsque j’ai connu Brown au début des années 1960 il en allait autrement : il avait à l’époque laissé déjà des traces importantes chez certains compositeurs européens – on peut difficilement comprendre l’œuvre de Bruno Maderna sans lui – et il était au centre des discussions. Pendant les longues années qu’a duré notre belle amitié j’ai appris à connaître en lui un homme particulièrement attachant, plein d’humour, aimant la vie, absolument non névrotique et même (chose t...

© Éditions Contrechamps, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search