Version classiqueVersion mobile

Essais sur la musique

 | 
Hans Zender

Hans Zender

Classicisme et romantisme

Traduction de Maryse Staiber

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Une convention tacite concernant la musique des XVIIIe et XIXe siècles consiste à situer les œuvres de cette époque dans le grand schéma ternaire baroque – classicisme – romantisme. Le classicisme y occupe à tous points de vue une place centrale, car le terme « classique » permet aussi d’émettre un jugement qualitatif. Dans le sens commun du mot, un artiste classique doit avoir réalisé une œuvre dont la valeur dépasse la sphère individuelle, et qui puisse servir de modèle à d’autres époques que la sienne ; c’est un artiste qui a réussi à trouver un rapport harmonieux entre son individualité et un domaine « d’ordre général » – quel qu’il soit. On considère en revanche que l’artiste « romantique » place l’expression de son moi au-dessus des normes universelles, et qui par là-même est exposé au danger de s’engager sur une pente qui pourrait le précipiter dans des abîmes anarchiques ou pathologiques. Rappelons en passant que le terme « baroque » était d’abord synonyme de « redondance ex...

© Éditions Contrechamps, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search