Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Écrits

 | 
Luigi Nono

Simplicius Simplicissimus et Concerto funèbre [de Karl Amadeus Hartmann]

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Dans la production de Karl Amadeus Hartmann, il y a essentiellement deux moments, parmi d’autres, qui illuminent sans la moindre équivoque l’urgence de sa musique : la scène finale de Simplicius Simplicissimus – depuis : « Ceux-là sont une lourde charge pour les racines », jusqu’au Volkslied des paysans : « La même loi pour tous, voilà ce que nous voulons », et à la conclusion du récitant1 – et le Concerto funèbre, pour violon solo et cordes, de 19392.

Sa nécessité est : communiquer, une communication non circonscrite ou fétichisée dans l’élément technico-linguistique, mais une communication en tant que participation et témoignage de la problématique humaine, dans son caractère tragique.

C’est, me semble-t-il, la composante déterminante dans l’expression musicale de Karl Amadeus Hartmann : une autre confirmation, musicale, de ce que Jean-Paul Sartre affirme dans le chapitre « Pourquoi écrire ? » de son essai Qu’est-ce que la littérature ? : « Et si l’on me donne ce monde avec ses inju...

© Éditions Contrechamps, 2007

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540