Version classiqueVersion mobile

Écrits

 | 
Luigi Nono

Sur la musique électronique

Texte intégral

1Pour sa réalisation sonore, la musique a toujours utilisé les différents moyens dont disposait chaque stade historique du développement des possibilités techniques, linguistiques et structurelles. Naturellement, ces nouvelles possibilités suscitent de nouvelles conceptions.

2C’est ce qui se passe aujourd’hui, surtout avec les moyens électroniques.

3La nouvelle dimension électronique est désormais un fait acquis et inscrit dans la vie musicale actuelle et vivante, riche de possibilités d’utilisation et de développement encore en acte.

4L’histoire récente de la pratique électronique se résume dans la musique qui en dérive.

5Pourquoi s’obstine-t-on à la qualifier de « musique expérimentale » ? Peut-être à cause d’une soumission obtuse à des catégories esthétiques qui freinent, quand elles ne l’entravent pas ouvertement, la compréhension des nouvelles capacités d’invention et de création de l’homme ?

6Ou à cause d’un faux humanisme qui méprise la soi-disant matérialité technique actuelle ?

7Date : 1961.

8Source : « Sulla musica elettronica », in La Biennale di Venezia, 1961, n° XI/44, p. 38 – à l’occasion de la diffusion de l’Omaggio a Emilio Vedova (dont l’enregistrement avait été achevé le 25 octobre 1960, au Studio de phonologie de Milan) au Congrès de musique expérimentale de la Biennale de Venise (12 avril 1961).

© Éditions Contrechamps, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search