Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Écrits

 | 
Luigi Nono

Sur le développement de la technique sérielle

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Séries dodécaphoniques caractéristiques 1. Arnold Schoenberg : a) Sérénade opus 24, quatrième mouvement

Image

Exemple 1

Cette série se compose des 11 intervalles suivants :

3 secondes mineures (ré-mi♭, si-do, do-do♯)
3 secondes majeures (mi-ré, sol-fa♯, fa-sol)
2 tierces mineures (fa-la, sol-si♭)
2 tierces majeures (mi-si, la-fa)
1 quarte juste (do-sol♯)

À la base de la série, il y a donc un principe de sélection précis des intervalles utilisés. Ce principe, dont dépend l’individualité de la série, doit être présent dans chacune des séries.

La prégnance thématique que Schoenberg associe à chaque série est ici évidente.

Une telle prégnance ne présente pas encore cette structuration des intervalles fixés (du point de vue mélodique et harmonique), qui exclut l’utilisation d’intervalles « relatifs ».

Image

Exemple 2

Les instruments exposent à deux reprises la série dans sa forme originale (mesures 1-5). La voix suit, qui répète encore treize fois la série (mesures 6-69).

Image

Exemple 3

b) Variations pour orchestr...

© Éditions Contrechamps, 2007

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540