Version classiqueVersion mobile

Quinze analyses musicales

 | 
Claude Helffer

IX. Arnold Schoenberg

Suite opus 25

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La Suite opus 25 fut composée dans la période qui suit immédiatement la fin de la première guerre mondiale (ébauchée en 1921, achevée en 1923, écrite concurremment avec les cinq Klavierstücke opus 23 et la Sérénade opus 24, après un long silence compositionnel). Il semble qu’à cette époque, pour la musique occidentale, deux villes jouent un rôle capital : Paris et Vienne. Paris appartient au camp des vainqueurs ; la France est exsangue, mais son armée a été victorieuse ; c’est peut-être la raison pour laquelle, sur le plan musical, règne un esprit de facilité. Autour de Stravinsky, habitant Paris et bientôt citoyen français, se cristallisent toutes les tendances néo-classiques ; on proclame le retour à Bach, surtout caractérisé par une rythmique constante (parfois contrariée pourtant) et par un appel à des formules mélodiques telles qu’on en rencontre dans les Brandebourgeois.

Image

Exemple 1

Vienne au contraire est une capitale de vaincus, soumise à l’inflation et au chômage, avec au surpl...

© Éditions Contrechamps, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search