Desktop versionMobile version

Quinze analyses musicales

 | 
Claude Helffer

II. Wolfgang Amadeus Mozart

Sonate en ré majeur Κ. 311 (284C)

The HTML, PDF, ePub formats of this book are available to the users of libraries and institutions subscribing to the OpenEdition Freemium program for Books. The book will also be available to buy in PDF and ePub formats on the websites of our partner bookstores. If a print edition of the book is available, links to bookstores will be displayed on this page.

Excerpt

Œuvre d’un Mozart encore jeune, cette Sonate Κ. 311 semble avoir été composée pendant l’automne 1777 à Mannheim, en même temps que la Sonate K. 309 en ut majeur. Le compositeur fait en effet un assez long séjour dans cette ville qui a donné son nom à une école, c’est-à-dire à un groupe de compositeurs et de musiciens réunis autour de princes amis de la musique. Mozart est en route pour Paris, où il arrive au début de 1778. Le numéro de l’ancien catalogue Köchel est trompeur, puisque la Sonate K. 310 composée à Paris est postérieure à la Sonate K. 311.

Avant d’examiner l’œuvre, on peut se poser quelques questions : quel est l’instrument auquel elle est destinée ? Quel texte semble le plus sûr ? Comment réaliser appoggiatures, trilles ou ornements ?

Si le premier mouvement, sur le plan des dynamiques, ne comporte que des p et des f, en revanche, plusieurs crescendos sont indiqués dans les autres parties : cela peut être interprété comme un hommage à l’École de Mannheim, qui avait su inv...

© Éditions Contrechamps, 2006

Terms of use: http://www.openedition.org/6540

This digital publication is the result of automatic optical character recognition.
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search