Version classiqueVersion mobile

La construction de l'idée musicale

 | 
Jean-Louis Leleu

Développement III : Boulez

Sens musical et notation rythmique dans le Livre pour quatuor de Pierre Boulez*

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le Quatuor à cordes de Pierre Boulez, composé de mars 1948 à juillet 1949, est la première œuvre dans laquelle le compositeur ait tenté ce qu’il a lui-même nommé « l’intégration du rythme à la polyphonie »1 au sein d’une conception de grande ampleur, dégagée des schémas formels hérités de la tradition. Chacun des six mouvements de l’œuvre explore différentes manières de construire des développements plus ou moins étendus, à partir de la combinaison et de la superposition de cellules ou de rythmes complexes eux-mêmes soumis au « principe de la variation et du renouvellement constant »2.

Le premier état du Quatuor à cordes, tel qu’il a été conçu et noté en 1948-493, ne comporte pas de barres de mesure : les structures rythmiques y apparaissent, pour ainsi dire, à l’état pur. Les traits verticaux, plus ou moins espacés, qui sont présents dans la partition offrent certes des points de repère, mais n’ont pas à proprement parler de fonction métrique. La première grande partie du sixième mo...

© Éditions Contrechamps, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search