Version classiqueVersion mobile

La construction de l'idée musicale

 | 
Jean-Louis Leleu

Développement III : Boulez

L’écriture polyphonique dans le Livre pour quatuor de Pierre Boulez : aspects techniques et esthétiques*

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Écrit entre mars 1948 et juillet 1949, le Quatuor à cordes de Pierre Boulez, qui reçut plus tard le titre de Livre pour quatuor1, est la première œuvre où le compositeur ait tenté ce qu’il nommait lui-même dans « Propositions » ‘l’intégration du rythme à la polyphonie’2 au sein d’une conception de grande ampleur, dégagée des schémas formels hérités de la tradition. L’œuvre ne se propose rien moins, ce faisant, que d’atteindre, grâce à la mise en œuvre systématique des techniques d’écriture rythmique de Messiaen, à cette force d’organisation et à cette cohérence de la composition dont le jeune Boulez déjà estimait qu’elles faisaient cruellement défaut à la musique même de Messiaen :

Chez Messiaen en particulier, dont le côté purement harmonique hérisserait les plus indulgents, les recherches restent à l’état de canevas recouvert tant bien que mal par une masse d’accords. Quand Messiaen fait un canon rythmique, par exemple, il est tout de suite mis en évidence par des plâtras d’accords...

© Éditions Contrechamps, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search