Version classiqueVersion mobile

La construction de l'idée musicale

 | 
Jean-Louis Leleu

Développement I : Webern

Les esquisses du « thème » de l’opus 24, I de Webern : la genèse de l’idée musicale1

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

À partir de juin 1925, et jusqu’à sa mort, Webern a consigné les notes relatives à son travail de composition dans des cahiers d’esquisses soigneusement tenus, et datés à la manière d’un journal1. Alors que les feuilles volantes qu’il utilisait jusque-là ne livrent qu’une information fragmentaire et discontinue, ces cahiers permettent de suivre pas à pas la genèse des projets successifs, des premières ébauches à l’achèvement, ou dans certains cas à l’abandon. Que Webern ait commencé de procéder ainsi au moment de la composition des premières pièces dodécaphoniques – les Volkstexte op. 17 et les Trois Lieder op. 182 – n’est pas un hasard. Manifestement, le compositeur a eu alors conscience que son travail entrait dans une phase tout à fait nouvelle, et était promis à une évolution suffisamment intéressante pour qu’il en fixe les détails par écrit. Les Skizzenbücher possèdent ainsi, intrinsèquement, une forme de cohérence qui invite à les considérer pour eux-mêmes, et non comme le sim...

© Éditions Contrechamps, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search