Version classiqueVersion mobile

Correspondance (1931-1965)

 | 
Edgard Varèse
, 
André Jolivet

Annexes

Lettre au producteur de l’émission « À vos ordres »*

André Jolivet

Texte intégral

  • * Cette lettre fait suite à la diffusion de l’émission « À vos ordres », services américains de la R (...)

1Monsieur,

2J’ai eu l’occasion d’entendre hier, dans votre émission « À vos ordres », une interview extrêmement intéressante du compositeur Edgar Varèse par votre speaker Robert Franck.

3La conversation entre ces deux personnes a été tellement chargée de sens et d’aperçus intéressants que je pense bien qu’elle ne constituait qu’un essai et que vous aurez à cœur de nous permettre de prendre contact plus souvent avec un esprit aussi distingué et aussi novateur que celui de Monsieur Varèse.

4En quelques instants, il a trouvé le moyen d’émettre les idées les plus intéressantes et, il faut le dire, cela donnait un ton extrêmement sérieux et une grande valeur à votre émission, laquelle, trop souvent, me paraît vouloir plutôt s’abaisser au niveau d’un public très moyen (qu’à tort vous vous imaginez constituer la majorité du public français) plutôt que d’amener ce public à goûter des plaisirs culturels plus élevés.

5Au sujet de cette émission d’hier, je vous adresserai un reproche. Après avoir annoncé l’exécution d’une œuvre de Varèse, vous en interrompez brutalement la diffusion en disant qu’il s’agit d’extraits. En dehors de la curiosité qu’avait éveillée cette œuvre remarquable et que vous avez déçue, il me paraît regrettable que la radio d’une nation comme les États-Unis, qui respecte tellement les œuvres de l’esprit, se permette de découper en petits morceaux un ouvrage aussi intéressant.

6Espérant que vous multiplierez des émissions aussi intéressantes et que vous nous permettrez de connaître mieux l’avant-garde des artistes américains, je vous prie d’agréer, Monsieur, mes salutations distinguées.

7André Jolivet

8Directeur de la Musique

9Comédie Française

1030, avenue Carnot

11Paris XVII

Notes de fin

* Cette lettre fait suite à la diffusion de l’émission « À vos ordres », services américains de la Radio française, le 29 août 1946. Un double de cette lettre fut envoyé à Varèse. La bande originale n’a pas été retrouvée.

© Éditions Contrechamps, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search