Version classiqueVersion mobile

Essais sur la musique

 | 
Hans Zender

Une introduction à la musique de Hans Zender 

Pierre Michel

Note de l’éditeur

Une première version de ce texte a paru en 2014 dans la base de données brahms.ircam (Hans Zender, Parcours de l’œuvre : http://brahms.ircam.fr/hans-zender#parcours). Il est reproduit avec l’aimable autorisation de l’Ircam-Centre Pompidou et de Nicolas Donin.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’œuvre de Hans Zender s’inscrit dans une vaste période et couvre des genres très différents. Ayant très vite opté pour une composition « pluraliste » et souvent choisi des formes non directionnelles dans ses pièces, il ne peut être considéré comme un créateur dont le parcours linéaire simple reposerait sur une prétendue « progression » vers un but ; son activité de musicien, il le rappelle dans ses écrits, est double : compositeur et chef d’orchestre. Au-delà de sa culture et sa pratique des musiques du passé ou des périodes récentes, le cheminement artistique de Zender suit diverses rencontres musicales – les jeunes compositeurs de Darmstadt puis Messiaen et Bernd Alois Zimmermann, plus tard l’école américaine (Cage, Feldman, Brown) et Scelsi – qui ne vont pas forcément se « cumuler » ou se combiner. Il est le reflet de plusieurs impulsions philosophiques (de Héraclite et Nietzsche à Adorno, Derrida, Nancy, Georg Picht et à l’école japonaise de Kyoto), d’une grande attirance pour ...

© Éditions Contrechamps, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search