Version classiqueVersion mobile

Chroniques musicales (1884-1887)

 | 
Hugo Wolf

Opéra

Saison italienne au Carltheater : Lucia di Lammermoor et La Traviata

12 avril 1885 [n° 48]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les Italiens sont toujours accueillis chez nous à bras ouverts. Mais je crois que l’enthousiasme qu’ils suscitent dans leur propre pays est moins vif que chez nous, et la troupe d’opéra qui séjourne ici en ce moment soulèverait davantage d’indignation que d’applaudissements auprès d’un public italien. Notre public viennois de l’Opéra semble avoir pour ces oiseaux de passage qui crient plus qu’ils ne chantent les yeux du nageur qui se noie pour la grève toute proche. C’est parce que la détresse a été profonde que la délivrance finale engendre un enthousiasme débordant. Celui qui, par chance, est sauvé des eaux rend grâce à sa bonne étoile d’être au moins encore en vie. Hélas ! La rive inhospitalière est juste assez grande pour lui permettre de prendre son élan et de sauter à l’eau pour mourir prestement noyé, échappant ainsi aux tourments de l’inanition. Notre public a plus de chance en la matière puisqu’il vit de chimères, lesquelles semblent bien cette fois-ci avoir parfaitement ré...

© Éditions Contrechamps, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search