Version classiqueVersion mobile

Chroniques musicales (1884-1887)

 | 
Hugo Wolf

Opéra

Tannhäuser de Wagner et Faust de Gounod

15 mars 1885 [n° 44]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

C’était la première fois que Madame Papier chantait Elisabeth et, il faut se hâter de le dire, avec grand succès. Les qualités, mais aussi les faiblesses de cette chanteuse si douée, se retrouvèrent cette fois particulièrement mises en lumière, elles s’équilibrèrent pour ainsi dire, pour autant qu’on puisse faire un compromis entre une expression vocale très marquée d’un côté et une expression corporelle très en retrait de l’autre, sans laisser au spectateur un sentiment d’insatisfaction. Un défaut notable nous a frappé : l’extraordinaire distraction du regard et de la mimique de Madame Papier à certains moments, alors même qu’elle chante avec une expressivité complètement prenante. Nous y reconnaissons un manque tangible de capacité à jouer la comédie. Autant Madame Papier maîtrise son rôle pour ce qui est du chant, autant elle est mal assurée en tant qu’actrice. Madame Papier convaincrait un auditeur qui l’écouterait chanter les yeux fermés. Mais on aime aussi, de temps à autre, s...

© Éditions Contrechamps, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search