Version classiqueVersion mobile

Chroniques musicales (1884-1887)

 | 
Hugo Wolf

Piano, lied et musique de chambre

Une épidémie de récitals de lieder

3 avril 1887 [n° 110]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ces derniers temps, on a connu une véritable épidémie de récitals de lieder1. Tout ce qui chante et joue, et ne joue pas, veut de nos jours gazouiller et roucouler du haut du plateau. (On nous promet pour bientôt le Liederabend d’un admirable acteur, Monsieur Schmitt.) Et il n’y a pas si longtemps que notre excellent Walter, dont la voix mystérieuse se transforme lentement mais sûrement en râles, a eu la charge d’émouvoir à lui seul un public sensible. Dans les années qui viennent de s’écouler, l’idée lucrative de Walter de donner des récitals de lieder a trouvé des imitateurs intelligents. Madame Papier, qui possède de grandes qualités artistiques et un grand sens pratique, a été non seulement l’une des premières à suivre l’exemple, édifiant à tous égards, de son prédécesseur, mais elle fut aussi parmi les seules à pouvoir soutenir la comparaison avec un rival si solidement implanté. Les vifs succès remportés par Madame Papier dans les salles de concert n’ont pu échapper au regard ...

© Éditions Contrechamps, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search